Ail des ours : que faire avec ?

Description

Plante sauvage qui apparaît aux premiers beaux jours. Son goût est proche de celui de l’ail cultivé, mais sa saveur est plus florale, plus raffinée et moins piquante. Ses feuilles se consomment hachées, pour parfumer un plat ou une sauce. Ses boutons peuvent se confire comme des câpres.

Risque toxique : à préparer avec vigilance.

L’ail des ours (Allium ursinum), également appelé « ail sauvage », « ail vert » ou « ail des bois », est une plante herbacée vivace de la famille des Amaryllidaceae. Utilisé depuis l’Antiquité pour ses nombreuses vertus médicinales, il a des principes actifs identiques à ceux de l’ail commun mais à des concentrations supérieures.
Attention, lors de la cueillette à ne pas le confondre avec le muguet dont la consommation est toxique ! Il pousse à l’état naturel et si l’on veut le voir revenir la saison suivante, il ne faut surtout pas arracher son bulbe, mais bien couper ses feuilles à leur base.

Apport : contre l’hypertension

Recettes (15)