Scannez ce QR code pour consulter la recette en ligne

Carottes rapées lactofermentées à l’orange et au curcuma par 

Description

En salade ou en complément dans vos sandwichs, la carotte lactofermentée râpée, c’est merveilleux et étonnant !

Préparation : Marinade/Saumure

Végétarien
Sans viande Sans œuf Sans gluten
Carottes rapées lactofermentées à l’orange et au curcuma based on ratings.
Appétissante photo CC by Marco Verch Professional

Partagez cette recette

Ingrédients pour 1

  • 5 carottes (calibre moyen)
  • 1 orange
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cm de curcuma frais
  • 1 càc de cumin
  • 2 feuilles de laurier

Préparation

  1. Préparer une saumure (eau salée) teneur à 3 % (soit 30 grammes pour 1 litre d’eau).
  2. Râper finement les carottes.
  3. Hâcher de l’ail (1 ail pour 5 carottes pour les amateurs d’ail).
  4. Ciseler finement du curcuma (1 à 2 cuillère à café pour 5 carottes).
  5. Couper 1 orange en petits morceaux (si bio conserver la peau).
  6. Mélanger les carottes râpées, l’ail, le curcuma et l’orange.
  7. Tasser le mélange dans un bocal à couvercle hermétique (avec joint ou à vis) en laissant 1 cm en haut.
  8. Couvrir le mélange bien tassé avec la saumure.
  9. Ajouter des graines de cumin et 2 feuilles de laurier (le laurier « sécurise » la bonne fermentation en évitant la putréfaction).

La conserve peut être dégustée après 2 à 3 semaines de conservation dans un milieu sombre, température ambiante-fixe.

<:info_post_scriptum:>

Ces carottes peuvent accompagner une salade composée ou un sandwich. Elles se marient parfaitement avec les fromages frais.

Lactofermenter c’est quoi ?

  • mode de conservation facile sur le long terme,
  • d’un point de vue microbiologique, c’est la transformation des glucides en acide lactique par les ferments lactiques (micro-organismes spécifiques naturellement présents).
  • d’un point de vue pratique, c’est la mise en conserve de légumes/fruits, en absence d’air (anaérobie) et en présence d’une légère quantité de sel
    Pour plus d’infos sur la lactofermentation :
  • Tutoriel sur le Low-Tech Lab
  • D’autres recettes sur le blog Ni cru Ni cuit (blog des aliments fermentés)

Apport

La lactofermentation offre plusieurs bénéfices :

  1. Facilitation de la digestion et l’assimilation des nutriments.
  2. Sources de vitamines.
  3. Bon fonctionnement de l’intestin et du système immunitaire : les ferments lactiques présents dans la conserve sont des amis de la flore intestinale

Pour varier

L’orange, le cumin et le curcuma sont un mariage parfait mais sans eux, la lactofermentation fonctionne aussi ! La variante simple constitue à ajouter simplement le laurier aux carottes râpées.


Recette partagée sous licence CC0 par billieb en . Recette libérée de tout droit : vous pouvez la copier, modifier, distribuer et reproduire librement.

Partagez vos photos !

Si vous réalisez cette recette, partagez votre photo ci-après avec votre commentaire. Et sur les Internets (Instagram, Flickr, Facebook, Twitter… bref, là où vous aimez) avec le hashtag #CuisineLibre !

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Les champs avec * sont obligatoires.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter une photo

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette partagée par :

billieb 1 recette

passionnée par la cuisine végétarienne, les plantes sauvages et les plats haut en couleur