Scannez ce QR code pour consulter la recette en ligne

Jambon persillé des mères Allard par 

Description

Préparation : Cuisson : Attente :

Non végétarien !
Sans œuf Sans lactose
2
Jambon persillé des mères Allard Rated 5.00 out of 5 based on 2 ratings.
Appétissante photo Au cochon heureux !

Partagez cette recette

Ingrédients pour 10

  • 2 jambonneaux demi-sel de 1 kg chacun
  • 1 pied de veau fendu
  • 8 échalotes
  • 4 gousses d’ail
    2 oignons
  • 2 clous de girofle
  • 1 bouquet garni
  • 2 carottes
  • 1 bouquet de persil plat
  • 2 cuillères à soupe de moutarde forte (j’en rajoute 1 de moutarde à l’ancienne )
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin rouge
  • 5 grains de poivre noir
  • 1 pincée de 4 épices
  • noix de muscade

Préparation

  1. La veille épluchez les carottes et les oignons et piquez ces derniers de clous de girofle.
  2. Rincez les jambonneaux et mettez -les dans une grande marmite. Ajoutez le pied, les oignons, les carottes, le bouquet garni et le poivre. Recouvrez d’eau froide et portez à ébullition. Ecumez si nécessaire. Laissez mijoter à feu doux 2h30.
  3. Hachez le persil, les échalotes, l’ail. Quand la viande est cuite, détaillez-la en petits dés. La couenne aussi, on ne jette rien ! Même les os peuvent être donnés au chien qui vous remerciera. Par contre, le pied de veau… non… vous pourrez le déguster à part si vous aimez. Versez la viande dans un saladier puis ajoutez les épices, le persil et tout ce que vous avez haché. Mélangez bien, ajoutez les moutardes, le vinaigre. Mélangez. Poivrez et salez si nécessaire mais la moutarde sale suffisamment d’autant que les jambonneaux sont aussi salés
  4. Puis trouvez une belle terrine, versez- y le mélange, tassez bien et versez du jus de cuisson jusqu’à ce qu’il affleure. Couvrez et mettez au frais 24h. Dégustez avec une belle salade, des cornichons et des petits oignons nouveaux ou au vinaigre.

<:info_post_scriptum:>

Je prépare cette recette depuis des années, tirée du superbe livre La cuisine de nos mères par Georges Blanc. C’est un délice. Un bon vin blanc d’Alsace, type Pinot blanc accompagne à merveille cette recette…

Partagez vos photos !

Si vous réalisez cette recette, partagez votre photo ci-après avec votre commentaire. Et sur les Internets (Instagram, Flickr, Facebook, Twitter… bref, là où vous aimez) avec le hashtag #CuisineLibre !

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Les champs avec * sont obligatoires.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter une photo

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette partagée par :

Au cochon heureux ! 1 recette

Partager des recettes mais aussi une philosophie culinaire : amour des bons produits,cuisine du terroir ou d’ailleurs, épicurisme assumé et (...)

Voir son site