Scannez ce QR code pour consulter la recette en ligne

Élixir de violette d’Hildegarde par 

Description

Une recette de bonheur fort sympathique… allez vite cueillir des violettes !

Préparation :

Végétalien (vegan)
Sans viande Sans œuf Sans lactose Sans gluten
41
Élixir de violette d’Hildegarde Rated 4.90 out of 5 based on 41 ratings and 3 user reviews.
Appétissante photo CC0 yul38885

Partagez cette recette

Ingrédients

  • vin
  • violettes
  • galanga
  • réglisse

Préparation

« Quiconque est appesanti par la mélancolie et l’inquiétude, et fait aussi mal à ses poumons, qu’il fasse cuire des violettes dans du vin pur, qu’il fasse cela à travers un linge et qu’à ce vin il ajoute du galanga ainsi que de la réglisse autant qu’il veut ; qu’il fasse cuire le tout pour en faire une boisson claire et qu’il boive celle-ci : elle apaise la mélancolie, rend heureux et guérit les poumons.
Une fois par jour pendant quatre semaines. »

<:info_post_scriptum:>

Le galanga est parfois appelé « gingembre thaï » (on trouve parfois, à tort, le terme « racine » de galanga). C’est en fait un rhizome que l’on peut trouver frais dans les épiceries asiatiques pourvues de rayons fruits et légumes, ou sec en sachet (ou en trouve également en poudre).


Recette du domaine public partagée ici en . Cette recette nous appartient à tous et toutes. Vous pouvez donc la copier, modifier, distribuer et reproduire en toute liberté. Une recette d’Hildegarde de Bingen (1098-1179).

Partagez vos photos !

Si vous réalisez cette recette, partagez votre photo ci-après avec votre commentaire. Et sur les Internets (Instagram, Flickr, Facebook, Twitter… bref, là où vous aimez) avec le hashtag #CuisineLibre !

Vos commentaires

  • Le 23 novembre 2011 à 18:18, par elifsu En réponse à : L’élixir de violette d’Hildegarde

    En même temps, confondre une racine (organe souterrain...) et un rhizome (une tige souterraine), c’est pas hyper grave, hein ;-)

  • Le 23 décembre 2011 à 09:51, par Lanonzen En réponse à : L’élixir de violette d’Hildegarde

    Je suis étonné qu’ Hildegarde utilisa des ingrédients Thaï à cette époque... Ne s’agirait-il pas d’un autre rhisome ou racine dont on a oublié l’usage, mais dont le nom s’est perpétué, par exemple, à cause d’une analogie de forme ?

  • Le 3 avril 2014 à 10:32, par sanchez En réponse à : L’élixir de violette d’Hildegarde

    j’ai 500ml d’élixir de violette comment le prendre ?
    diluer exp 1 bouchon pour un 1/2 verre d’eau ?
    ou pur ?
    pour une maladie des poumons (emphysème)je vous remercie par avance

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Les champs avec * sont obligatoires.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter une photo

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette partagée par :

Hildegarde von Bingen 8 recettes

Religieuse bénédictine et mystique allemande du 12e siècle qui nous a légué d’excellentes recettes.

Voir son site