Scannez ce QR code pour consulter la recette en ligne

Œufs Bénédicte par 

Description

Préparation : Cuisson :

Non végétarien !
1
Œufs Bénédicte Rated 5.00 out of 5 based on 1 ratings.
Eggs Benedict CC by Jon Mountjoy

Partagez cette recette

Ingrédients pour 2 personnes

  • 2 muffins anglais [*]
  • 4 œufs
  • 4 fines tranches de bacon
  • 1 c. soupe vinaigre blanc
  • gros sel
  • Pour la sauce hollandaise :
  • 100 g de beurre ramolli
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1 c. soupe jus de citron
  • 1 c. soupe eau

Préparation

Pochez les œufs dans un grand volume d’eau salée et vinaigrée : un à un, cassez l’œuf entier dans une soucoupe et glissez-le dans l’eau frémissante. Cuire 3 minutes. Plonger aussitôt dans un bol d’eau froide. Réserver.

Préparez une sauce hollandaise en fouettant les jaunes d’œufs au bain-marie avec le jus de citron et une cuillère à soupe d’eau. Incorporez le beurre fondu en fouettant. Garder au chaud.

Coupez les muffins en deux dans l’épaisseur et faites-les toaster au grille-pain. Faites frire le bacon à sec dans une poêle antiadhésive.

Posez une tranche de bacon, puis un œuf poché réchauffé sur chaque moitié de muffin. Recouvrez généreusement de sauce hollandaise et servez aussitôt.

<:info_post_scriptum:>

Les œufs Bénédicte sont des œufs pochés nappés de sauce hollandaise servis sur deux demis muffins anglais garnis de bacon ou de saumon.

D’après l’encyclopédie Larousse de la cuisine, l’œuf était un repas de luxe chez les bénédictins. En temps ordinaire, ils ne mangeaient qu’une tranche de pain rassis le matin. Aux jours fastes, les paysans apportaient suffisamment d’œufs pour tous les moines : ces derniers les pochaient puis les déposaient sur une tranche de pain rassis.

Le muffin anglais, le jambon et la sauce hollandaise ont été rajoutés beaucoup plus tard dans l’histoire, vraisemblablement un matin de 1892, par un client du Waldorf Astoria, à New York, qui inventa ce petit-déjeuner bien consistant pour se remettre de ses excès de la veille.

Apport

Cette recette ne peut pas se vanter d’être légère ! À déguster en début de journée, lorsqu’on a besoin de faire le plein de calories.

Pour varier

Plusieurs variantes se sont maintenant glissées dans les menus des restaurants. On remplace le muffin anglais par du pain baguette grillé, une petite gaufre ou même de la brandade de morue, le jambon par des épinards, du saumon fumé, des asperges et bien d’autres suggestions. L’œuf reste central, bien sûr, et la sauce ne varie pas beaucoup.

Notes

[*Contrairement aux muffins américains ceux anglais ne sont pas des gâteaux mais une sorte de petit pain rond à la croûte fine et croustillante et dont la mie fortement alvéolée demeure toujours moelleuse. Au goût, le muffin anglais est plus amer que sucré, même s’il est assez neutre en somme. À l’époque victorienne, les serviteurs se nourrissaient de ces muffins, alors destinés aux pauvres, jusqu’à ce qu’on se rende compte de leur goût distingué.


Recette du domaine public partagée ici en . Cette recette nous appartient à tous et toutes. Vous pouvez donc la copier, modifier, distribuer et reproduire en toute liberté.

Partagez vos photos !

Si vous réalisez cette recette, partagez votre photo ci-après avec votre commentaire. Et sur les Internets (Instagram, Flickr, Facebook, Twitter… bref, là où vous aimez) avec le hashtag #CuisineLibre !

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Les champs avec * sont obligatoires.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter une photo

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette partagée par :