Scannez ce QR code pour consulter la recette en ligne

Œufs durs colorés par 

Description

Pour fêter le retour du printemps, embellissez vos œufs durs avec de belles couleurs naturelles !

Préparation : Cuisson : Attente : Bouilli

Non végétarien !
Sans viande Sans lactose Sans gluten
1
Œufs durs colorés Rated 5.00 out of 5 based on 1 ratings.
Appétissante photo CC0 peakpx

Partagez cette recette

Ingrédients pour 12 œufs colorés

  • 1 douzaine d’œufs blancs [1]
  • 1 c. à café de vinaigre blanc
  • 1 c. à café de gros sel
  • un peu d’huile végétale
  • Pour la couleur (au choix)
  • 1 tasse de chou rouge émincé (pour du bleu ou vert-de-gris)
  • 1 tasse de betterave crue, épluchée et coupée en dés (pour du rose, rouge ou bordeaux)
  • 1 tasse de pelures d’oignons (pour du rose foncé ou chocolat)
  • 1 c. à café de curcuma frais ou en poudre (pour du jaune d’or ou jaune moutarde)

Préparation

Placer le chou émincé avec 150 ml [*] d’eau dans une vieille casserole [2]. Porter à ébullition et laisser frémir 10 minutes. Laisser refroidir [3]. Ajouter 1 c. à café de vinaigre, 1 c. à café de gros sel et mélanger.

Essuyer les œufs pour bien nettoyer leur coquille. Plonger délicatement 4 œufs [*] dans le liquide coloré refroidi. Porter à ébullition et cuire les œufs 10 minutes [4]. Laisser refroidir avant de mettre à mariner au frais 30 minutes, 4 heures ou toute la nuit, selon l’intensité de couleur désirée [5].

Recommencer le processus avec les betteraves, puis avec le curcuma, puis avec les peaux d’oignon.

Égoutter les œufs et les laisser sécher, sans les frotter. Lorsqu’ils sont secs, les faire briller avec un chiffon doux légèrement huilé pour préserver leur couleur, car les teintures naturelles tendent à pâlir avec le temps.

Les placer dans un joli panier au centre de la table.

<:info_post_scriptum:>

Dans la tradition orthodoxe, pas d’œufs en chocolat, mais de vrais œufs teints de couleurs vives. Si le premier est toujours teint en rouge, l’on peut ensuite utiliser d’autres couleurs.

Cachez ces œufs colorés dans les buissons et organisez une « chasse aux œufs » : les enfants s’amusent à les chercher et les rapportent dans un panier, qui sera placé au centre de la table. Le repas commence par la « bataille des œufs » : chacun prend un œuf dans la paume de la main, choisit spontanément une personne et porte un coup avec son œuf sur celui de l’autre, puis le retourne et c’est à l’autre personne de frapper à son tour. Une fois l’œuf cassé, l’on peut le manger. L’œuf qui reste entier après avoir affronté tous les autres et déclaré Boretz ou Boritch (littéralement le lutteur). C’est un jeu très amusant pour les enfants.

Les œufs durs se gardent au moins une semaine. Ils s’utilisent ensuite en pique-nique, en salade et sont insérés dans des brioches.

Pour varier

Les enfants aiment particulièrement découvrir les différents couleurs qui se créent : laissez-les expérimenter en utilisant des œufs déjà cuits durs et des bols de teintures froides.

Pour créer des motifs, mettez des élastiques de cuisine ou des rubans en dentelle autour des œufs avant de les tremper. Ils peuvent être décorés de motifs végétaux en appliquant des feuilles (persil, menthe…) sur la coquille, maintenues par un voile très fin (découpé dans un bas) pendant la cuisson. Pour un effet marbré roulez les œufs durs sur le plan de travail, avant de les laisser mariner, de sorte que la coquille se fendille sans se détacher.

Pour garder ces jolis œufs indéfiniment, videz-les avant de les teinter, en perçant un petit trou à chaque extrémité, dans lequel on souffle pour en faire sortir le contenu (qui servira dans une omelette ou un gâteau).

Quel ingrédient pour quelle couleur ? Essayez :

  • jaune : curcuma, pelures d’oignon, curry en poudre, fleurs de camomille…
  • orange : carottes… ou laissez tremper d’abord un peu dans une teinture rouge, puis plus longtemps dans une teinture jaune.
  • rose, rouge, violet : pelures d’oignon rouge, betterave rouge, sureau, thé d’hibiscus…
  • bleu : chou rouge
  • violet foncé : bleuets sauvages, myrtilles
  • vert : épinards, persil, orties… ou laissez tremper d’abord un peu dans une teinture bleue, puis plus longtemps dans une teinture jaune.
  • brun : café, thé…

Le rendu varie selon la couleur d’origine des œufs : le chou teinte les œufs blancs en bleu et les œufs beiges en vert-de-gris. Le chou rouge est le caméléon du monde végétal. Si vous le faites bouillir à l’eau et vous obtenez un liquide violet foncé. Mais en jouant avec le pH vous passez du bleu au vert au rose. Parce que la saumure est à base de vinaigre (acide), il faut ajouter 2¾ c. à café de bicarbonate de soude (basique) pour équilibrer la solution du magenta à la lavande.

Notes

[1Choisissez des œufs à la coquille blanche, ou de couleur claire, afin que la coloration ressorte mieux.

[*Les quantités sont ici calculées pour colorer 4 œufs, mais n’hésitez pas à multiplier en fonction du nombre de lapins qui assistent à votre Pâques.

[2Attention, même les colorations naturelles peuvent tâcher irrémédiablement : utilisez une vieille casserole, de vieux torchons et portez un tablier !

[3Ne sautez pas l’étape du refroidissement du bain de teinture : il ne faut pas plonger les œufs dans un mélange vinaigré chaud, car il risque de ronger la coquille et rater la teinture.

[4Les œufs qui viennent d’être cuits durs et qui sont encore chauds ou qui sont cuits directement avec les ingrédients colorants prennent généralement de meilleures couleurs.

[5L’intensité de la coloration des œufs dépend de la durée de la marinade. Vous pouvez les retirer après une heure ou les laisser colorer pendant des semaines. Pour un dégradé de nuances, tirez les œufs progressivement.

Partagez vos photos !

Si vous réalisez cette recette, partagez votre photo ci-après avec votre commentaire. Et sur les Internets (Instagram, Flickr, Facebook, Twitter… bref, là où vous aimez) avec le hashtag #CuisineLibre !

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Les champs avec * sont obligatoires.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter une photo

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette partagée par :