Scannez ce QR code pour consulter la recette en ligne

Samgyetang

Description

Soupe coréenne de poulet farci au riz et au ginseng, pour surmonter la canicule.

Préparation : Cuisson : Attente : Bouilli

Non végétarien !
Sans œuf Sans lactose Sans gluten
6
Samgyetang Rated 5.00 out of 5 based on 6 ratings.
Appétissante photo CC by-sa Republic of Korea

Partagez cette recette

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 jeunes poulets
  • 4 verres de riz gluant
  • 4 racines d’astragale (facutatif)
  • 4 racines de ginseng frais
  • 4 gousses d’ail
  • 4 jujubes
  • ciboule

Préparation

Lavez le riz gluant jusqu’à ce que l’eau soit claire. Laissez-le tremper 2 heures. Puis égouttez-le dans une passoire.

Lavez les racines d’astragale et laissez-les tremper dans l’eau pendant 2 heures.

Videz les poulets et lavez-le soigneusement.
Lavez et dénoyautez les jujubes. Pelez l’ail.
Lavez et hachez la ciboule.

Mettez les racines d’astragale à bouillir dans une casserole d’eau. Lorsque l’eau arrive à ébullition, baissez le feu et laissez mijoter 40 minutes. Filtrez dans une passoire pour obtenir le jus d’astragale.

Fourrez chaque poulet de jujube, ail, ginseng et riz. Refermez soigneusement : liez les cuisses en les croisant, pour que la farce ne s’échappe pas lors de la cuisson.

Déposez les poulets farcis dans une grande casserole et recouvrez du jus d’astragale. Laissez bouillir 40 minutes, jusqu’à ce que les poulets soit bien cuits. La soupe se teinte d’un blanc laiteux.

Otez les fils et servez chaque poulet dans un grand bol, dans son bouillon, parsemé de ciboule.

<:info_post_scriptum:>

Traditionnellement, le samgyetang est un plat qui se mange l’été, après trois jours de canicule (sambok), pour surmonter la chaleur. Il est également servit aux personnes malades afin qu’elles reprennent des forces.

Vous pouvez trouver un « kit pour samgyetang » dans une épicerie coréenne, ce qui sera plus facile.

Apport

Riche en protéines, cette soupe de poulet aux plantes, est réputée pour être tonifiante. C’est un plat très sain, très bon pour celleux qui transpirent facilement ou qui ont des problèmes de digestion.

Le ginseng accélère le métabolisme du corps et permet de récupérer de la fatigue. L’ail est tonique et la jujube protège l’estomac et prévient l’anémie.

Pour varier

On peut ajouter d’autres plantes médicinales : baies de goji, codonopsis pilosula (dangsam), angélique de Chine (danggwi).


Recette du domaine public partagée ici en . Cette recette nous appartient à tous et toutes. Vous pouvez donc la copier, modifier, distribuer et reproduire en toute liberté. D’après la recette du samgyetang sur le site de l’office de tourisme de Corée.

Partagez vos photos !

Si vous réalisez cette recette, partagez votre photo ci-après avec votre commentaire. Et sur les Internets (Instagram, Flickr, Facebook, Twitter… bref, là où vous aimez) avec le hashtag #CuisineLibre !

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Les champs avec * sont obligatoires.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter une photo

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom