Scannez ce QR code pour consulter la recette en ligne

Tarte arboulastre par 

Description

Quiche aromatique médiévale aux herbes menues.

Préparation : Cuisson : Four

Non végétarien !
Sans viande
2
Tarte arboulastre Rated 5.00 out of 5 based on 2 ratings.
Arboulastre en tarte Arkéo junior No 105

Partagez cette recette

Ingrédients

  • 1 pâte brisée maison
  • Migaine :
  • 150 g de crème fraîche
  • 10 cl de lait
  • 8 œufs
  • 50 g de fromage râpé
  • sel
  • Herbes :
  • 1 petit bouquet de persil
  • 2 grandes feuilles d’épinard
  • 5 feuilles de sauge
  • 5 feuilles de cerfeuil
  • 5 feuilles d’hysope
  • 5 feuilles de coriandre
  • 1 tête de marjolaine
  • 10 brins de ciboulette
  • 20 g de gingembre
  • 1 pointe de muscade

Préparation

Préchauffer le four à 190°C.

Mélanger ensemble la crème fraîche, le lait, les œufs battus, le fromage râpé, un peu de sel et une pointe de muscade.

Broyer les feuilles de sauge, hacher les herbes et le gingembre ou les broyer au mortier. Mélanger à la préparation précédente.

Étaler la pâte dans un plat à tarte et la piquer. Y verser la préparation aux herbes. Cuire au four une quarantaine de minutes en surveillant toutes les 5 minutes à partir de 30 minutes.

Les bords de la pâte doivent être cuits et le dessus doré. Servez chaud ou tiède avec une salade douce, de mâche.

<:info_post_scriptum:>

L’arboulastre en tarte est une sorte de quiche réalisée avec des plantes aromatiques. Agréable en entrée ou en plat servie avec des charcuteries et une salade.

Aiez vos œufs et herbes et une cloche de gingembre battues, meslés et broyées comme devant est dit, puis aiez de la paste pestrie ainsi comme pour le fons d’une tartre (...) puis mettez la farce de vostre tartre avec frommage gratuisié meslé parmi à souffisant planté. (...)
Ménagier de Paris, 1393.

L’ancêtre de nos quiches se faisait à la poêle, au coin du feu, le four domestique n’étant pas d’usage. Pour cuire la tarte uniformément, on posait sur le dessus une deuxième poêle remplie de charbons ardents.

Pour varier

Selon la saison ou l’approvisionnement, différentes herbes peuvent être employées. Attention cependant, car certaines ont un goût très prononcé (comme la sauge et le basilic par exemple) et ne doivent être employées qu’en petites quantités pour ne pas cacher le goût des autres plantes.

Partagez vos photos !

Si vous réalisez cette recette, partagez votre photo ci-après avec votre commentaire. Et sur les Internets (Instagram, Flickr, Facebook, Twitter… bref, là où vous aimez) avec le hashtag #CuisineLibre !

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Les champs avec * sont obligatoires.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter une photo

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette partagée par :

Ménagier de Paris 15 recettes

Le Ménagier de Paris est un livre manuscrit d’économie domestique et culinaire écrit au 14e siècle. Il est attribué à un bourgeois parisien et fut écrit (...)

Voir son site